06 09 30 02 80 - Timothée Réguigne Ostéopathe- 132 rue de l'Eglise - 73350 BOZEL - COURCHEVEL

La tendinite, qu’estce que c’est ?

 

Le mot tendinite est utilisé à toutes les sauces et je vais tenter de vous expliquer ici comment discerner les informations. On appelle communément une tendinite, une douleur siégeant au niveau des tendons des muscles. Je rappelle que les tendons sont les attaches fibreuses du muscle qui se terminent sur les os.  
D’après son étymologie, la tendinite est une inflammation des tendons.

 

Ce type de douleur peut se manifester de plusieurs façons :

La pseudo-tendinite, c’est une inflammation récente du tendon due à une attitude de mauvais positionnement des articulations ou à une tension annormale du muscle (pouvant ou non écraser son nerf), le système étant verouiller l’inflammation est maintenue comme un cercle vicieux. Lors du traitement, il faudra donc couper, en détendant les muscles, en relachant les structures, et en leurs redonnant leurs mobilités et donc leurs harmonies lors du mouvement.

La «vraie» tendinite, c’est une inflammation ancienne et récurrente de muscles utlisés à l’extrême, qui au cours du temps voient leurs tendons se calcifier, et tout spécialement au niveau de leurs extrémités. C’est un phénomène physiologique, l’anatomie du tendon change en se calcifiant. Il en résulte une perte de souplesse de la partie fibreuse du muscle.

Faire la différence : une étude des symptômes.

La pseudo-tendinite se manifeste par des douleurs constantes, ne s’atténuant que très rarement. Celles ci peuvent dans certains cas très avancés se ressentir sur tout le trajet du muscle. (L’exclusion d’une tendinopathie fera également partie du diagnostique différenciel)

Pour la vraie tendinite, les symptômes sont des douleurs en début d’effort, puis il y a réduction de la sensibilité quand le muscle est chaud, et une recrudescence (augmentation de la douleur) lorsque le muscle refroidit après l’effort.

 

Comment optimiser la récupération d’une tendinite ?

 

Le traitement :

  • Le médecin prescrira souvent des anti-inflammatoires, antalgiques (anti-douleur), et myorelaxants (décontractants musculaires)… qui calmeront la crise et réduiront les symptômes.
  • En kinésithérapie, on optera pour une éléctro-thérapie ou des massages appuyés pour casser les fibres calcifiées et ainsi résoudre la perte de souplesse du muscle.
  • L’ostéopathe, quant à lui, rééquilibrera les articulations, leur redonnant leurs mobilités. Il libèrera les structures nerveuses et tendineuses pour supprimer les véritables causes de la tendinite.

Pour un soin à long terme, le travail en résistance ou HSR (Heavy Slow Resistance) aporte de sérieux résultat.

En posturologie il veillera à rétablir l’équilibre proprioceptif du patient pour éviter ses bascules et ainsi dimnuer les compensations musculaires entrainant les tensions chroniques.

Il est aussi possible, pour diminué les sympthomes le temps d’une épreuves sportives, de faire disparaitre momentanément les symptomes en modifiant la direction du tendon (dans le but de diminué ses contraintes) à l’aide d’un Tape Neuro-Musculaire ou d’une bande de strap.

 

 

Comment prévenir des tendinites en amont ?

 

Hydratation, étirements, temps de repos, et durée des activités saines ne sont pas à négliger pour prévenir, comme pour guérir plus rapidemment.

Je vous explique prochainement dans un nouvel article comment votre lifestyle influe sur votre corps : Fréquences et volumes en : Nutrition, Souplesse, Activité, Repos sont en lien directe avec votre potentiel énergétique.

P.S: Pour les compétiteurs, je conseil vivement d’avoir recour aux conseils d’un bon préparateur physique spécialisé dans votre sport comme Romaric Linares ou Frank Imbach en kitesurf.

 

Vous aimez l'ostéo ?

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

 
Vous voulez recevoir toutes les infos de SOS-ostéo ? Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

C'est fait !